Paysagistes: quels produits ou trousses de premiers secours choisir ?

Paysagistes: quels produits ou trousses de premiers secours choisir ?

Les paysagistes, professionnels des travaux de création et d’entretien d’espaces verts interviennent presqu’exclusivement en extérieur et par tous les temps, ce qui les expose à des risques bien particuliers. Les connaître et savoir les gérer est une priorité à ne pas négliger. C’est pourquoi, la constitution d’une trousse de secours pratique et adaptée à la nature des risques est essentielle.

Une trousse de secours adaptée aux risques multiples

Les risques physiques encourus sont essentiellement provoqués par des gestes répétés et des postures inappropriées pendant les travaux d’entretien tels que le bêchage ou  la manipulation de machines comme les débrousailleuses. 

Ces travaux peuvent entraîner des tendinites que l’on soulagera par l’application d’une bombe de froid ou d’une crème de type arnica

Les brûlures occasionnées par le contact avec les machines seront désinfectées à l'aide d'une solution antiseptique. Il faudra ensuite appliquer un tulle gras ou une compresse stérile ou des tampons anti-coups.

Dans le métier de paysagiste, le  port de gants est vivement recommandé. Effectivement, en cas d’omission, les risques de coupures ou d’échardes dans la main sont multipliés. 

*Pour la coupure, si celle-ci s’avère bénigne, le premier geste consiste, après un lavage soigneux des mains, à la nettoyer avec de l’eau et du savon ou une solution antiseptique à l’aide de compresses stériles. Pour favoriser la cicatrisation, on peut utiliser des bandes adhésives ou steri-strip positionnés perpendiculairement à la coupure pour rapprocher les bords. En cas de saignement important, le coussin hémostatique stoppera un temps l’hémorragie. 

*L’écharde, quant à elle, sera retirée à l’aide de la pince à écharde avec loupe de préférence, que l’on trouvera, comme les autres matériels cités précédemment, dans la mallette de secours.

*Les tiques sont des acariens vivant sur les hautes herbes et qui se nourrissent du sang de leurs hôtes. Le paysagiste est donc particulièrement exposé. En cas de piqure, il faudra retirer soigneusement le parasite à l’aide du tire-tique.

*Parce qu’il est en contact avec la nature, le paysagiste peut rencontrer des animaux comme les serpents, les abeilles ou les guêpes, qui, pour se défendre n’hésiteront pas à le mordre. C’est pourquoi, équiper sa trousse d’un aspi-venin est indispensable pour éviter la propagation du poison.

Le kit de secours peut être complété par des éléments spécifiques comme une couverture de survie, des sparadraps ou encore des mèches nasales en cas de saignement.

La composition idéale de la trousse est celle qui répond parfaitement aux exigences de son métier en lien avec son environnement et ses besoins propres.

Le type de trousse de secours pour le métier de paysagiste : mallette, sac, banane…etc. 

Les professionnels des métiers d’extérieur sont constamment en mouvement et la difficulté consiste à savoir comment répondre aux gestes de premiers secours sans avoir à aller chercher la trousse de trop loin. C’est pourquoi, de multiples solutions existent pour transporter sans encombre le matériel de soins. 

La trousse souple est souvent recommandée pour ce type de métier car elle peut se ranger dans la boîte à gant du véhicule ou sous le siège. Celle-ci est adaptée si le professionnel ne s’éloigne pas trop de sa voiture.

Sous forme de banane, elle pourra être attachée à la ceinture et ainsi être immédiatement accessible.

Le format rigide et étanche est recommandé aux paysagistes qui travaillent dans des environnements humides et poussiéreux. Quelques-unes possèdent un couvercle transparent.

Enfin, quelques soient le contenu et le type de trousse de secours, l’objectif reste le secours des personnes en lien avec les risques de leur métier. L’évaluation des besoins en amont, la prévention et la sécurité restent les meilleurs garants pour éviter les accidents.

Scroll