BTP: Quel équipement de secours indispensable faut-il avoir? Pourquoi?

BTP: Quel équipement de secours indispensable faut-il avoir? Pourquoi?

D’une façon générale, les accidents du travail sont plus fréquents et plus graves dans le BTP (Bâtiment et Travaux Publics) que dans les autres secteurs. En effet, l’INRS (Sante et sécurité au travail) estime que « ce secteur représente à lui seul environ 18 % des accidents avec arrêt de travail et près de 30 % des décès ». Les salariés peuvent d’autre part être atteints par des maladies professionnelles provoquées soient par le contact répété avec des matériaux corrosifs (béton, ciment, adjuvants, amiante…etc.) soit par le fait de postures de travail inadaptées (charges trop lourdes).

Ces constats ont amené l’ensemble de la profession à mettre en œuvre une série de mesures préventives parmi lesquelles la mise en place de formations de sensibilisations aux risques et aussi par la mise en œuvre d’équipements spécifiques de protection des employés telle que la trousse de secours.

Nous verrons que l’équipement de secours est indispensable non seulement parce que la loi l’oblige mais parce que cela permet de prodiguer les gestes d’intervention rapide.

 

Les contraintes réglementaires

Selon l’article R4224-14 du code du travail, l'employeur est responsable de la mise à disposition de trousses de premières urgences dans les locaux de l'entreprise ou dans les véhicules de chantiers. Il est notifié que ce «  matériel de premiers secours est adapté à la nature des risques ». L’employeur doit donc, en lien avec le médecin du travail référent, faire l’inventaire exhaustif des dangers auxquels sont exposés ses salariés. Après cela, il a la responsabilité de fournir des mallettes de secours appropriées.

 

L’équipement de secours adaptés aux risques

La trousse de secours comprend les éléments indispensables qui répondent aux accidents pouvant survenir au cours de l’exercice du métier.

                  Le saignement de nez sera contenu par des produits hémostatiques tels que la mèche nasale ou le tampon nasal à condition de les changer régulièrement.

                  Une contusion fera l’objet d’une application d’une crème style Arnica après avoir vérifié qu’il s’agit bien d’un simple coup. Il pourra être utile d’appliquer une bombe de froid.

                  Une plaie simple sera traitée après un lavage soigneux des mains, par un nettoyage avec de l’eau et du savon, une solution antiseptique à l’aide de compresses stériles ou des tampons désinfectants. Des pansements permettront la cicatrisation. Pour une coupure plus profonde, on peut utiliser des bandes adhésives ou steri-strip positionnés perpendiculairement à la coupure pour rapprocher les bords.

                  Un corps étranger dans l’œil telle qu’une écharde sera retirée avec l’aide d’un stylo oculaire et d’une pince à écharde. On pourra également appliquer un sérum oculaire.

                  Une brûlure pourra être soulagée par la diffusion d’un spray brulure ou à défaut aspergée d’eau du robinet tiède.

 

Pour les accidents les plus graves, il est fortement recommandé d’équiper le kit de secours de composants répondant de façon appropriée.

                  Le membre sectionné pendant un chantier doit être récupéré afin de permettre l’implantation.  Il est indispensable de se munir du kit pour membre sectionné comprenant un sac isotherme et une pochette froid instantané.

                  La grave chute de hauteur d’un salarié nécessite une prise en charge spécifique qui consiste en premier lieu à ne pas déplacer la victime et à l’interroger sur ses douleurs. Si elle est consciente et si le traumatisme est localisé à un membre en particulier, après évaluation, on s’en réfèrera au protocole lié aux contusions. Si la chute est plus grave, la couverture de survie permettra de maintenir le corps à température avant l’arrivée des secours.

 

La valise de secours répond donc aux premières urgences pouvant survenir dans ce secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP). Rappelons que son contenu doit régulièrement être contrôlé et qu’elle doit équiper tous les lieux de travail, bâtiments ou véhicules.

Scroll