Tchater en Direct

L'attention portée à la santé des salariés au travail a beaucoup évolué au cours du 19ème et du 20ème siècle. Eclairée par la déclaration des droits de l'homme et du citoyen et l'avènement des lois sociales, la protection de la santé du travailleur a franchi, en une centaine d'années, un bond bénéfique. Elle ne peut se concevoir sans relire l'histoire du droit du travail à laquelle elle est intimement liée. En effet, il existe une corrélation évidente entre les conditions de la profession exercée et leurs incidences sur la santé du travailleur

L'évolution de la médecine du travail 

Il faut remonter à la médecine antique pour trouver les premières traces d'attentions portées aux employés. On peut citer Metm, médecin égyptien, chargé de veiller à la santé des ouvriers et des esclaves construisant les grandes pyramides et aussi Hippocrate, en - 400, qui a décrit les problèmes de plomb et d'asthme dans certaines professions. Louis-René Villermé, quant à lui, est considéré comme le pionnier de la médecine du travail en France. Il est célèbre pour son rapport sur "l'état physique et mental des ouvriers de manufactures du coton et de la soie"qui a abouti à la loi de 1841 interdisant le travail des enfants de moins de 8 ans. 

C'est à la fin du 19ème siècle, en 1898, que les employés bénéficient d'une loi rendant obligatoire la déclaration des accidents du travail instaurant ainsi une réparation forfaitaire limitée à la perte du salaire. 

Plus proche de nous, on retient la date de 1906 comme étant la création de la commission permanente internationale de Médecine au Travail. Quelques années plus tard,en 1910, le code du travail est créé.

La loi fondatrice de 1946 légalisant la médecine du travail

En France, la loi de 1946 fonde sur le plan légal la médecine du travail : elle rend les employeurs responsables de la santé de leurs travailleurs et les oblige à créer un service médical accessible à tous les salariés. Le rôle du médecin du travail est essentiellement préventif

En 1979, le vote de la loi rendant obligatoire le tiers temps pour le médecin du travail permet de s'intéresser précisément aux conditions du salarié au travail en permettant au médecin de consacrer un tiers de son temps à ses activités en milieu du travail (évaluations, conseils , études). 

De la médecine du travail à la santé au travail

A partir de 2002, la loi de modernisation sociale transforme petit à petit les services de médecine du travail en services de santé au travail en incluant l’approche pluridisciplinaire comme obligation générale. C'est le résultat d'une approche globale de l'individu au travail. En effet, cette loi de modernisation comprend que la santé n'est pas seulement physique mais qu'elle peut être mentale ou psychologique. Plusieurs articles du code du travail s'en trouvent alors modifiés.

Depuis une quinzaine d'années maintenant, les réformes du code du travail n'ont eu de cesse de renforcer la protection de la santé du salarié en poste et de diminuer sa souffrance en spécifiant et renforçant le rôle du médecin du travail et les obligations de l'employeur

Product added to wishlist
Product added to compare.

En poursuivant votre navigation sur ce site, 
vous acceptez l’utilisation de cookies
pour améliorer l'expérience utilisateur.
Consultez notre politique de confidentialité