Tchater en Direct

De plus en plus de trousses de secours sont équipées d'une couverture de survie. Cette mince feuille métallisée en Mylar, film polyester mis au point par la NASA dans les années soixante, pèse moins de cent grammes. Plus précisément appelée couverture isothermique, elle permet de supporter des températures extrêmes, entre 40 °C et -10 °C. Elle prévient les risques d'hypothermie qui surviennent lorsque la température corporelle du corps humain est inférieure à 37°C. En effet, en-deça de 32°C, le risque de mortalité est très élevé. Le corps médical souligne qu'en cas de blessure ou d'accident, la déperdition de chaleur aggrave l'état du blessé. C'est pourquoi cette protection est appelée couverture de survie. D'autres éléments la caractérisent : elle peut aussi protéger de la chaleur intense, elle est étanche et préserve donc de la pluie.

Elle se présente généralement pliée et son encombrement prend la forme d'un livre de poche très léger et mince. Une fois étendue, elle mesure en moyenne 140 cm par 200 cm et est, la plupart du temps, composée d'un côté doré et d'un côté argenté.

Elle est donc employée à recouvrir l'accidenté à l'endroit où il se trouve que ce soit en bord de route, au travail ou à la maison, après avoir prodigué les premiers soins d'urgence et en attendant les secours, ambulances ou pompiers. 

Sa mise en place reste simple mais il convient de connaître son utilisation exacte et appropriée. En cas d'accident, il faudra jauger l'état de la victime.

- Pour maintenir la personne au chaud et donc lutter contre le froid et l'humidité: face dorée vers l'extérieur.

- Pour maintenir le blessé au frais s'il est étendu sous la chaleur comme en été : face argentée vers l'extérieur.

Actuellement, l'ajout de la couverture de survie au kit secours est fortement recommandé dans certains secteurs comme celui de la randonnée en montagne ou en mer sur un bateau. En effet, elle est un objet quasi indispensable car la météo change rapidement et brutalement dans ces environnements.

En ce qui concerne les trousses de premières urgences au travail ou à la maison, l'ajout de la protection isothermique évite la perte de temps à la recherche d'une couverture pour le blessé.

Enfin, étant considéré que son usage est unique, il va de soi qu'il faudra s'en procurer une neuve après utilisation afin de l'incorporer à sa trousse de secours.

Product added to wishlist
Product added to compare.

En poursuivant votre navigation sur ce site, 
vous acceptez l’utilisation de cookies
pour améliorer l'expérience utilisateur.
Consultez notre politique de confidentialité