Tchater en Direct

S'équiper d'une trousse de secours pour partir en voyage amène à se poser la question des risques encourus. Si le voyage rime dans la plupart des cas avec vacances, il peut aussi être effectué à titre professionnel. Préparer au mieux son kit de secours contraint à imaginer les éventuels accidents, blessures ou maladies pouvant survenir à chacun des voyageurs qu'il soit adulte ou enfant.

Cette projection n'est certainement pas un moment facile mais envisager ces aléas permet de partir l'esprit tranquille et avec l'assurance que toutes les dispositions ont été prises.

Dans l'optique d'un "simple" déplacement sans risques particuliers, la malette de secours de voyage se compose généralement d'éléments basiques listés ci-après de manière non-exhaustive :

- sparadraps micropores,

- tampons contre les ecchymoses,

- pansements de plusieurs tailles,

- compresses stériles,

- bande extensible,

- ciseaux à bouts ronds,

- pince à écharde ou à épiler,

- couverture de survie.

A ces articles, il faut penser à rajouter des produits tels que :

- paracétamol,

- antiseptique,

- gel hydro-alcoolique,

- collyre.

Dans le cas d'un voyage à l'étranger et selon la destination, il est recommandé de se procurer des cosmétiques comme la protection solaire ou des lotions anti-moustiques et d'autres éléments spécifiques,par exemple des antidiarrhéiques ou des anti-inflammatoires. Bien évidemment, les médicaments destinés à ses propres traitements en cours accompagnés de leurs ordonnances viendront compléter la mallette de secours.

Aujourd'hui la majorité des produits de premières urgences contenus dans le kit de secours sont concus en matériaux légers, ce qui est un élément à prendre en compte si l'on effectue des trecks ou lorsqu'on voyage en avion. Dans le cas d'un transit via un aéroport, la trousse de secours devra répondre aux normes de la Direction Générale de l'Aviation Civile (DGAC) notamment en ce qui concerne la taille des contenants et liquides.

Pour parfaire cette liste et dans l'optique d'organiser consciencieusement son voyage, on conseille de se munir d'un répertoire indiquant les numéros de secours spécifiques au pays de destination ainsi que ceux des personnes à contacter en cas d'urgence.

Enfin, dans le cas où le voyage dure plus de quelques semaines, des dispositions complémentaires à la composition de la trousse de secours sont à prendre tels que vaccins ou prise de médicaments contre des maladies.  Si l'on souhaite aller plus loin, il est possible de suivre une formation aux premiers secours, généralement gratuite, dispensée par les pompiers ou la Croix-Rouge Française.

Retrouvez toutes nos trousses de secours spécialement conçues pour les déplacements :

Product added to wishlist
Product added to compare.

En poursuivant votre navigation sur ce site, 
vous acceptez l’utilisation de cookies
pour améliorer l'expérience utilisateur.
Consultez notre politique de confidentialité